A mon tour de vous présenter mes voeux et de vous souhaiter une fabuleuse année, une année en accord avec vos valeurs, votre être, votre mission, votre cœur.

Votre cœur sait. Si vous devez faire des choix difficiles, connectez-vous à votre cœur et soyez à l’écoute des réponses. Au début, essayez avec des questions toutes simples et sans conséquences du genre « Est-ce que j’accepte la négociation Vinted ? ». A vous de jouer !

Ces vœux sont l’occasion pour moi de faire le bilan de 2022. Sur mon tableau de visualisation, il y avait les notions de collaboration, d’argent, d’amour, de bien-être, de rayonnement et d’immobilier. En effet, je prévoyais de développer mon activité de lectures d’archives akashiques et également de travailler dans l’immobilier (et éventuellement d’allier les 2 sphères en ouvrant les archives des lieux).

Il y a eu des hauts (ma certification) et des bas (l’augmentation de 200€ de ma facture de gaz) comme tout le monde et aussi beaucoup de questions, de réponses, de travail sur soi, de ras le bol, de nettoyage, d’expériences, de très bons moments, des rencontres et des tâtonnements. Même si j’aurais aimé plusss, je trouve que j’ai passé une bonne année dans l’ensemble. En plus, elle a fini avec une raclette alors vous voyez !

Alors voilà mon bilan :

  • J’ai investi sur moi en me formant chez Sophie Lion et Christopher Wangen pour la partie immobilier (je suis allée à Paris au Zénith pour assister au séminaire de CW), Anne Devillebichot pour la révision du niveau 1 des archives akashiques et le niveau 1 sur l’Atlantide et Ernesto Ortiz pour le niveau 3 des archives akashiques. J’ai également pris des cours de Qi Gong chez Santé autonome et j’ai suivi des webinaires de Yann Lipnick.
  • J’ai développé mon réseau avec le club des entreprises d’Eysines et du Haillan. J’ai aussi assisté à un évènement du BNI de Bordeaux.
  • J’ai joué petit en avril en occupant un poste d’assistante immobilier à temps partiel pendant 3 mois mais j’ai appris des choses. J’ai trouvé un poste de conseillère en immobilier et j’y suis aussi restée 3 mois. Je ne m’y suis pas trouvée. Et depuis décembre, je suis conseillère en immobilier chez Safti en plus de mon activité de lecture des archives akashiques (je vous en reparle plus loin).
  • J’ai été fort déçue d’avoir loupé le concert d’Alanis Morissette à Paris en juin et je me suis rendu compte que je sortais moins depuis les attentats donc j’ai décidé d’aller à des spectacles (concerts, théâtre, cinéma…) plus souvent. J’ai vu Vanessa Paradis au théâtre, Julien Doré, le ciné concert de Naruto, Ayo, Grand corps malade, le spectacle des cités d’or. Je suis allée au cinéma plusieurs fois mais pas assez au regard de tout ce qui m’intéresse. Je vais continuer sur ma lancée en 2023. Comme je dis, c’est aussi une façon concrète de « prendre sa place » !
  • Je suis en train de développer un programme sur l’abondance financière avec les archives akashiques. Il est en test actuellement et doit permettre de se libérer des peurs, croyances, auto-sabotage, dettes karmiques, schémas ancestraux etc… liés à l’argent. J’ai également obtenu ma certification de consultante en lectures d’archives akashiques de l’école d’Ernesto Ortiz. C’est en partie grâce à vous, mes clients, qui m’avez fait confiance et je vous en remercie. J’ai eu parfois le plaisir et la surprise d’être recommandée par des personnes qui ne m’avaient pas « testée » c’est dire ! Mes chers clients, si vous en avez l’envie, je vous serais reconnaissante de mettre un avis Google. Je ne reviens jamais vers un client pour lui demander des nouvelles après un rendez-vous mais c’est pour ne pas être intrusive. En réalité, j’aime beaucoup avoir des retours.

Je me remercie pour tout cela et je compte faire mieux en 2023. Selon une étude d’Harvard de 1979, 80% des personnes n’ont pas d’objectifs. 16% ont des buts mais ne les écrivent pas. 4% écrivent leurs buts et ils les atteignent plus facilement que ceux qui ne les écrivent pas. Si vous les relisez régulièrement, vous les atteignez encore plus facilement.

Il serait intéressant d’écrire vos objectifs/buts et de vous offrir une ouverture d’archives akashiques afin de voir si vous êtes aligné.e.s avec ses objectifs, déceler ce qui vous en éloigne et éventuellement avoir des conseils de la part de vos guides.

Nouveautés

  • Désormais, les rendez-vous de lectures akashiques n’auront lieu que le samedi, à l’heure qui vous plaira.
  • Le samedi 11 février, de 10h à 18h, je serai chez Univers’elles à Martignas pour vous proposer des lectures d’archives akashiques. Envoyez-moi un message pour une prise de rendez-vous.
  • Comme je vous le disais plus haut, je suis conseillère en immobilier chez Safti sur les secteurs d’Eysines et le Haillan. Si vous prévoyez d’acheter ou de vendre un bien immobilier (que vous soyez sur mon secteur ou pas) je serai ravie de faire affaire avec vous. Sachez également que grâce à l’application Safti connect, vous pouvez mettre du beurre (bio) dans vos épinards. En effet, si vous me communiquez (via cette application) une information qui me permet de vendre, vous aurez 10% de ma commission. En moyenne, le virement que vous pouvez recevoir est de 800 euros. J’insiste, c’est une moyenne, ça dépend de ma commission. Il suffit que vous connaissiez quelqu’un qui est muté ou en cours de divorce ou intéressé par le viager et sur un malentendu, ça peut chémar (mélange entre les bronzés et grand corps malade). Ce n’est pas moi qui vous verserai la somme, c’est SAFTI. Ça vous permet de rester en confiance sur le fait que je ne vais pas vous refiler au dernier moment une bouteille de rouge et ça me rassure aussi sur le fait que je ne vais pas payer d’impôts sur ce que je vous donne ! Ah bah oui hein, c’est vous qui payez vos impôts ! (le code à préciser sur l’application Safti connect est 094422)
  • A l’instar de ma mutuelle (oups), il se peut que j’augmente mes tarifs en 2023 mais rien de sûr. Je ferai en fonction des recommandations de mes guides et il y aura certainement un lien avec la valeur que je me donne (toi-même tu sais 😉). Rien à voir avec l’inflation mais avec la certification.

Je vais finir cette communication avec un témoignage. Il s’agit de mon expérience et vous en faites ce que vous voulez.

Il y a 5 jours, vendredi soir, j’ai commencé à avoir un goût amer dans la bouche. Tout ce que je mangeais avait un goût amer. La première fois, je me suis dit que c’était à cause des ingrédients que j’avais mis dans ma soupe. Mais le samedi midi, c’était toujours amer et ce n’était pas le même plat ! J’ai commencé à me poser des questions et à demander son avis à notre ami commun Google ! J’ai donc appris un nouveau mot « dysgueusie » mais je n’y ai pas trouvé de réponse à mon problème car je ne me sentais pas concernée par un problème dentaire. D’ailleurs, je suis allée chez le dentiste le mois dernier pour une dent caractérielle et tout va bien « j’te signale » ! J’ai pensé que c’était une mauvaise blague de ME FAIRE CA A MOI alors qu’on est toujours dans la période des chocolats et qu’on glissait inexorablement vers la période des galettes des rois ! Et je me suis dit que l’Univers utilisait de drôles de façons de te faire limiter les sucreries !

J’ai donc ouvert mes archives et j’ai demandé des explications. J’ai eu une réponse relative à la dent que j’ai faite soigner le mois dernier et à la signification émotionnelle de son problème. Ce n’était pas une surprise pour moi, j’avais déjà travaillé sur cette émotion mais très bien, je recommence avec d’autres outils.

[Le mercredi précédent, lors d’une conversation sans rapport avec mon amertume qui n’avait pas encore pointé le bout de son nez, une amie « connectée » me dit que j’ai un problème en lien avec une « piquouze ». Je lui dis que la dernière fois que j’ai été piquouzée, c’était en 2018 lors d’une anesthésie générale et que je ne suis pas vaccinée]

J’ai passé le week-end avec ce goût amer. Lundi matin, je me lève de nouveau avec l’amer et non la mer ! Je demande à mes archives si mon sang est malade, la réponse est non. Je demande si l’eau de mon corps a besoin d’être nettoyée, la réponse est oui. Je me fais un café tout en fouillant dans ma mémoire quelles sont les méthodes, outils et autres protocoles pour nettoyer l’eau du corps, je vais ouvrir un livre pendant que le café coule et là, là, LÀ ! Un éclair de génie, une illumination, l’ampoule qui s’allume ! Le dentiste m’a fait une piqure pour m’anesthésier ! J’avais oublié et maintenant je me souviens parfaitement de la situation : il me dit « vous êtes sensible au chaud et froid ? » je réponds vaguement sans être sure « euh… oui… » il me dit « je vais vous faire une anesthésie alors ! » Et là je me suis dit « et merde, je vais encore avoir des problèmes ! » J’aurais dû dire non mais je ne suis pas revenue sur sa décision et je me suis programmée, au passage ! Tout s’est bien passé (sauf dans mon organisme mais je ne le savais pas encore) et je suis passée à autre chose…

Maintenant que je SAIS précisément d’où vient le problème, je sais comment le régler. Je me suis aidée des livres de Yann Lipnick qui donnent des techniques pour la detox de l’eau du corps dans le cadre d’une anesthésie et également un livre de Sylvie Simon sur le même sujet. Ce livre conseillait entre autres de prendre du Phosphorus (homéopathie), ce que j’ai fait puisque j’en avais en stock. Aujourd’hui, je n’ai plus d’amertume et les chocolats n’ont plus goût d’endive !

L’avenir dira si la dent en question reste sage ou pas…

Illustrations de la page Facebook Sauge béchamel

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez également aimer